Sud-Ouest du Burkina Faso : huit morts par intoxication alimentaire

Au moins huit personnes sont mortes jeudi en raison d’une probable intoxication alimentaire à Danhal-Kpangara, un village de la région burkinabè du Sud-Ouest, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon des informations  sources parvenues à la rédaction

Selon l’agence AIB qui cite des sources sur place, le drame remonte à la soirée de mardi quand une famille aurait consommé du riz préparé avec du fruit d’akée, un arbre tropical. Le lendemain, trois membres de cette famille décédaient, tandis que cinq autres se plaignant de douleurs étaient conduits au centre médical de Gaoua, la capitale régionale, avant d’y succomber.

Les victimes sont trois femmes, deux enfants et trois jeunes appartenant toutes à la même famille, selon un proche contacté par Xinhua. Le médecin chef du district sanitaire de Gaoua, Suzanne Kola, a souligné qu’il s’agit d’une « probable intoxication alimentaire » et que des prélèvements avaient été faits pour déterminer les causes réelles des décès.

Ce n’est pas la première fois que des personnes meurent ainsi au Burkina Faso. Dans cette même région du Sud-Ouest, au moins neuf personnes sont mortes en octobre dernier par intoxication alimentaire

L’info continue sur woun info.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.