Santé : Le Ministre de la santé face aux  journalistes et communicateurs de la région des Hauts-Bassins sur la gestion du Covid .

 

En marge de la journée de la médecine traditionnelle, le Ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo  a échangé avec les journalistes et communicateurs de la région des Hauts-Bassins sur la gestion du Covid-19 .C’était dans la salle de conférence du gouvernorat des Hauts-Bassins, le Lundi 30 Aout 2021.L’objectif de cette échange avec les hommes de médias vise à éliminer  les zones d’ombres qui gravitent sur le vaccin contre le covid-19 afin qu’ils donnent  la vraie information à la population.

 Par Also

 

Journalistes et  communicateurs  se sont mobilisés pour échanger avec le Ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo sur la  situation du vaccin contre le covid-19 à Bobo-Dioulasso. Et, pour mieux éclairer les Hommes de médias de la ville de Sya, il a fallut deux communications. La première communication a été dirigée par le Directeur  de la santé publique en la personne du Docteur Emmanuel  Seni. Il ressort de sa  présentation la situation des vaccins et celle de la vaccination. Seule les personnes de 18 ans et plus peuvent recevoir des vaccins contre le covid-19.Et à ce jour, 172800 doses  du vaccin  Astra Zeneca et 302400 doses  de  vaccin  de Johnson and johnson ont été déjà vacciné. A en croire les techniciens, les différents vaccins ont été rigoureusement testé avant leur utilisation. En plus du vaccin Astra Zeneca et Johnson and Johnson, Sinopharm et Pfizer sont en cour de vaccination dans les jours à venir au Burkina-faso. Le vaccin Astra Zeneca exige deux doses de vaccins ce qui n’est pas le cas du vaccin johnson and johnson qui est une seule dose.

Mais les effets secondaires ne manquent pas. Ce sont entre autre des courbatures, des maux de tète, le manque d’appétit  et j’en passe. Ces  effets secondaires même si elles ne manquent pas, sont de courtes durée et  sont passagères.

Le Directeur régional de la santé des Hauts-Bassins, en la personne de Watton Rodrigue Diao en est le second communicateur .Lors de son allocution, il a précisé que 9643 personnes ont pu effectuer  la première dose du vaccin  Astra Zeneca et 1252 personnes dont 315 agents de santé ont reçu la  seconde dose du même vaccin. Au total, 16484 personnes ont été vaccinées dans la région des hauts bassins dont 2349 agents de santé même  si certains agents de santé sont réticents vis-à vis de  la vaccination contre le covid-19.

Après des communications, il s’en est suivi  la phase des échanges. A l’issu des échanges, les journalistes et communicateurs de la région  des Hauts-Bassins ont posé des questions et qui ont été  répondus par le  Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la santé.

Toute fois, la vaccination reste le moyen efficace pour la riposte  contre le covid-19.Alors, il appartient à tous de se faire vacciner afin de se prévenir contre la maladie à corona virus qui ne cesse pas de faire des ravages dans le monde. La cible de la population attendue est de 10%, mais à ce jour le Burkina-Faso est à 1% de la population bénéficiaire du vaccin. Le Ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo  a lancé un message à l’endroit des populations de la ville de Sya  à savoir la garantie du vaccin qui se trouve dans les formations sanitaires du Burkina-Faso.

L’info continue sur woun-Info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.