Préparatifs de la Tabaski 2021 à Bobo-Dioulasso : Les prix des béliers en hausse.

A la veille de la fête de la Tabaski,notre équipe a sillonné les alentours  du marché à bétail de  Niénéta à l’abattoir  du grand marché de Bobo-Dioulasso, les acheteurs et les vendeurs de moutons déplorent la flambée des prix. La cause serait  entre la  crise sécuritaire et sanitaire.

 

Le marché à bétail de Niéneta est le site officiellement consacré au commerce des ruminants à Bobo-Dioualasso. En cette veille de tabaski, les acheteurs sont tout de même relativement persuadés de ne pas faire de bonnes affaires cette année. A cause de la flambée des prix.« Les moutons que nous achetions  dans les années antérieures à 75 et 90 000F CFA coûtent  respectivement à présent entre 100 et 110.000F CFA », a-t-il fait comprendre un acheteur de mouton à la veille de la fête de la Tabaski.

« Les grands commerçants de bétails qui  venaient acheté les gros moutons ne viennent plus. Semble-t-il que le coronavirus en est la cause. Nous sommes découragés et nous n’avons rien. Nous voulons profiter de cette fête pour se faire un peu de business », nous a justifié, Moussa Ouédraogo, un commerçant de mouton au marché de bétail de Niéneta.

Vue des Bélier au marché de Bétail de Niéneta à la veille de la fête de Tabaski.

A coté, notre équipe de la rédaction a rencontré Issouf Maiga, un des acheteurs du Mouton. Quand nous  lui avons approché, il nous a fait savoir :« Ceux qui vienne dans les grosses véhicules se plaignent  pour la flambé des prix. Ceux qui n’en disposent pas, comme nous, Macon qu’allons nous dire ? » 

Certains fidèles musulmans du quartier ont même  contracté des prêts scolaires  en Banque pour s’approprier du bélier  pour la fête de la Tabaski.

La fermeture des frontières du fait de la maladie à Coronavirus a également un impact négatif sur l’écoulement du bétail. Au plan local, le respect des mesures barrières ne motive pas les gros acheteurs à faire un tour au marché. C’est ce qui explique en partie l’appauvrissement des Eleveurs et la flambée des prix du bélier sur le marché.

L’info continue sur woun-info.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.