Pourquoi après les législatives le bureau exécutif du PAREN s’est disloqué?

C’est pour “contre-performance historique”qu’après le scrutin législatif du 22 novembre 2020 que le bureau exécutif du PAREN été disloqué. Si certains ont conservé leur siège d’autres par contre ont enregistré une mauvaise performance. C’est le cas du parti du Pr Laurent Bado, le Parti pour la Renaissance Nationale qui ne siégera pas à l’Assemblée nationale durant la huitième législature. Le Bureau exécutif du parti dirigé par Michel Bere a présenté sa démission au frère fondateur Laurent Bado.

    Le président du PAREN Michel Bere et tous les membres du bureau exécutif du parti ont fait une démission en bloc le 28 décembre dernier. Ils ont présenté leur démission au fondateur du parti Laurent Bado, ex député de la septième législature. Selon la lettre de la démission dont la rédaction du journal woun info a investigué sur ledit sujet.Ainsi, tous les participants ont reconnu unanimement à l’issue d’une rencontre élargie la contre-performance du parti lors du dernier scrutin législatif. Il est apparu clairement que c’est en raison principalement des dissensions internes qui minent notre organisation que nous n’avions pas pu obtenir un élu, a laissé entendre Michel BERE.

Le bureau exécutif du PAREN est composé d’une trentaine de membre. Lors du dernier scrutin la liste nationale du parti a été invalidée pour plusieurs raisons notamment les pièces non à jour de certains candidats. Le parti est sorti bredouille du scrutin.

L’info continue sur woun info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.