Nuit du destin à Bobo-Dioulasso : le Comité Culturel de la Génération des Trois testaments(CCGT) prône la paix et la cohésion sociale dans le pays.

A l’occasion de la nuit du destin, le  Comité Culturel de la Génération des Trois testaments(CCGT) a tenu son traditionnel prêche dans les locaux du plateau Yéguéré  sise au secteur 22 de Bobo-Dioulasso. L’objectif de ce prêche est de rappeler aux fidèles  musulmans  l’importance du mois de ramadan.

ALSO

C’est dans les locaux du plateau omnisport de Yéguéré que le comité culturel de la Génération des Trois testaments (CCGT) a tenu  son traditionnel prêche. Cette prêche  l’occasion de la nuit du destin est diriger par Seid  Abdoulaye , fils digne  du guide spirituel l lui-mêmeDiafar  Hema /Ouattara. Ce sont ceux là qui ont dirigé  le prêche à l’occasion de la nuit du destin tenu dans la nuit du 8 Mai 2021.

Le Seid Abdoulaye OUATTARA a été le premier communicateur  bien avant l’arrivée de son père lui, le Cheich  Diafar Hema OUATTARA .Pour  le Comité Culturel de la Génération des Trois Testaments, l’islam  repose sur la Tora du Prophète  Moise, de la Bible de Jesu Christ et du Coran du prophète  Mohamed. Toute chose qui n’est pas l’assentiment  de tous les guides spirituels .A en croire  les tenant du CCGT, ces trois testaments  ont été cités dans le coran comme œuvres de références  en cas de litige ou de divergences liée à la religion islamique.Tous ont répondu présent à  la prière  et l’adoration de cette nuit béni appelé la » nuit du destin ». A en croire les tenant de l’islam ,le Saint  coran a été offert au prophète MOHAMED  pendant le mois de RAMADAN que la paix de Dieu soit sur lui.

Vue du  prêche.

Cheick HEMA DIAFAR OUATTARA tient a préciser qu’aucune œuvre ou Hadith  ne peut prétendre a expliquer la prière  car cette même  prière   est antérieure  aux Hadiths. « Ni les Hadiths Aboubacar, ni  Muslim et bien d’autres ne peuvent prétendre à expliquer la prière  par la seule raison que la prière  vient avant ces œuvres manuelles»,a-t il laisser entendre le Guide spirituel Chech Hema  Diafar OUATTARA.

Le  porte parole du CCGT s’est penché aussi sur  la paix et la cohésion  social. Nous   ne pouvons pas avoir ni la paix, ni la cohésion  sociale si les musulmans, les chrétiens  et les autres religions ne se donnent pas la main »,a  préciser  Cheick HEMA DIAFAR OUATTARA lors de son allocution.

A la question des  Djadistes, le porte parole du CCGT pense que les tueries incessant causant le désarroi  n’est pas islamiste car au temps du prophète le Djihad qui se pratiquait était spécifiques à  cet époque.

Alors, le Comité Culturel de la Génération des Trois Testament  (CCGT) a  interpelle les autorités à mettre en avant le dialogue  pour que la paix et la cohésion sociale soit une réalité au Burkina.

L’info continue sur Woun info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.