Mali : La CEDEAO toujours pour le retour des civils au pouvoir

Les civils doivent revenir au pouvoir au Mali. C’est la position défendue par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ce vendredi 28 août 2020, lors de l’ouverture du sommet extraordinaire consacré au Mali, organisé en visioconférence, a indiqué l’AFP.

« Si nous pouvons considérer que la question de la libération d’IBK est résolue, il n’en est pas de même pour celle du retour à l’ordre constitutionnel qui suppose que tous les militaires regagnent les casernes », a affirmé à Niamey le président nigérien Mahamadou Issoufou, également président en exercice de la CEDEAO.

Ce sommet qui vise à faire le point des négociations de l’organisation sous-régionale avec la junte militaire intervient, faut-il le rappeler, au lendemain de la visite du Colonel Malick Diaw, le numéro 2 du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), à Ouagadougou. Cette visite avait pour but de présenter au président Roch Kaboré, le projet de feuille de route de la transition malienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.