Environnement : l’agence Nationale de valorisation des Résultats de la recherche et des Innovations a regroupé une vingtaine de journalistes pour un atelier au CFR  de l’université Nazi Boni.

    Spécialisté dans la recherche et de l’innovation, l’Agence Nationale de valorisation des Résultats de la Recherche et des Innovations (ANVAR) a tenu un atelier au Centre de Formation et de Recherche de l’université Nazi Boni. L’objectif était d’outillé 20 journalistes et communicateurs sur la Stratégie Nationale de Valorisation des technologies Inventions et Innovations (SNTVII).C’était dans la matinée de ce Jeudi 10 Juin 2021.

Par Also

 

« La stratégie  de valorisation des technologies Invention et innovations », c’est sous ce thème que se tient l’atelier de l’agence Nationale de valorisation des Résultats de la Recherche et des Innovations (ANVAR).Cet atelier a regroupé près de 20 journalistes et communicateurs de Bobo-Dioulasso. A l’issu de cet atelier, ANVAR a présenté ses projets, ses objectifs, sa vision ainsi que ses partenaires. Il ressort que,  ANVAR fait la promotion de l’utilisation intensive des technologies, des inventions et des innovations pour contribuer au développement economique, sociale et culturelle du Burkina-faso. Une vidéo a été projetée pour montrer aux hommes de medias les différentes innovations technologiques dans le secteur de l’environnement. Ce sont entre autres la valorisation des variétés à haut rendement sur les parcelles de démonstration de l’ANVAR à Bagrepole, le Mais à haut rendement Espoir, Wari,SR 21 Komsaya, Bondofa et Barka ;l’incinérateur des dechets qui constitue une innovation majeure destinée à la destruction et à l’élimination des déchets médicaux.

 

        

Ph de l’atelier tenue au CFR de l’UNB .    Vue du Dir.cab de l’UNB pour son mot de remerciement.

ANVAR a pour missions de traduire le développement par une exploitation rationnelle et systématique des résultats de la recherche. Faire la promotion des innovations technologiques importés et adaptées aux conditions locales. Promouvoir des technologies endogènes, promouvoir la protection de la propriété intellectuelle et garantir les intérêts des recherches et des innovations.

A préciser qu’au niveau du parc Bagrepole, il y’a un parc d’inondation .Ce parc d’inondation est une plate forme de mutualisation des efforts de partenariats pour le transfert de compétence ;des technologies, inventions et innovations(TII) ;la création d’emplois et de richesses au profits des startup. Il est à la fois une pépinière et un incubataire, levier de la transformation structurelle de l’économie nationale.

Le parc d’innovation est constituer de 54 hectares de surfaces et comportant des aménagements.

Des vitrines vivantes de filières porteuses identifiées et valorisé par ans sur le site.

Un incubataire d’entreprise en marche au profit des jeunes entrepreneurs dans le domaine agro sylvopastorale.

Un système efficace de communication autours des technologies, inventions et innovations(TII). Le parc a été mise en place pour faire la promotion de l’utilisation intensive des technologies, inventions et innovations pour contribuer au développement économique, social et culturel du Burkina Faso.

L’info continue sur woun-info.net

image_pdfTélécharger en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.