Education nationale : Le ministre visite une dizaine d’infrastructures scolaires à Dissihn

Après Dano, c’est dans le département de Dissihn toujours dans la province du Ioba, que le ministre en charge de l’Education nationale et ses collaborateurs ont visité une dizaine d’infrastructures scolaires le vendredi 28 août 2020. Là aussi, des écoles sous paillotes ont cédé la place à des écoles en matériau définitif.

Après 35 ans d’existence, et la construction d’un bâtiment à trois classes, l’école de Kpopèri, un village du département de Dissihn, province du Ioba, dans la région du Sud-ouest est enfin normalisée à six classes. Une joie pour les populations du village, qui n’ont pas manqué d’exprimer leur reconnaissance au ministre de l’Education nationale et de la promotion des langues nationales Pr Stanislas Ouaro et au gouvernement pour avoir entendu leur cri de cœur.

Une classe sous paillote qui ne sera désormais plus qu’un souvenir

Finis les recrutements biennaux, qui laissaient de côté certains enfants. « Nous sommes très émus pour ce joyau qu’on vient de nous offrir. Cela nous va droit au cœur et ça va nous permettre de recruter chaque année. Nous avons tant souffert pendant 35 ans. Le recrutement est biennal, ce qui fait qu’il y a des enfants qui ont l’âge d’être scolarisés et qui n’ont pas la chance de l’être. Il fallait attendre encore deux ans pour être scolarisé. Maintenant, cela va nous permettre de recruter chaque année. Vraiment nous remercions monsieur le ministre pour ce joyau et l’ensemble du gouvernement », a laissé entendre Winebaon Dabiré, directeur de l’école de Kpopèri.

Outre l’école de Kpopèri, le Pr Ouaro et ses collaborateurs ont visité les chantiers d’une dizaine d’infrastructures scolaires dans plusieurs villages du département de Dissihn. De nouveaux CEG ont aussi été construits et d’autres érigés en lycées.
Des écoles sous paillotes ont cédé désormais la place à des écoles en matériau définitif de trois classes avec des toilettes et des forages pour le plus grand bonheur des populations et des élèves de ces localités, mais aussi du ministre de l’Education nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.