Comoé : Un Imam sunnite bastonné à Diarrabakoko

   Un imam sunnite a été bastonné à Diarrabakoko pour une question de leadership contre un autre imam de la communauté Ancar .Cet incident s’est déroulé le 17 Mai 2021 .Les faits révèles plusieurs dégâts  matériels lors de cet affrontement.

Par la rédaction

Selon des informations parvenu à notre rédaction ,les faits se sont déroulés  le 17 Mai 2021 à Diarrabakoko un village situé à 25km de Banfora. Lors de cet affrontement, l’on enregistre de nombreux dégâts  matériels du coté du sunnite. La démolition d’une partie du mur  de la clôture, la dégradation des fenêtres et de sa porte. Quant à son adversaire Ancar, deux motocyclettes auraient été reçu des coups de machettes au niveau du réservoir. Mais que constate-on ?

L’imam de la mosquée  sunnite dans sa version a laissé entendre que c’est aux environs de 19h qu’un groupe de personnes de la communauté Ancar se serait présenté devant son domicile.

C’est en allant à leur rencontre pour s’enquérir des motifs de leur visite que la bagarre s’est déclenchée.

Pour l’imam sunnite, il n’ya aucun doute, les manifestants voulaient sa mort. S’il est toujours en vie, ce dernier dit remercié ses jambes, grâce a qui il a pu escalader la mur pour s’en fuir. Les manifestants qui pensaient que je m’étais refugié dans ma maison, s’en sont prié aux portes et aux fenêtres, a-t-il laissé entendre avant de de nous confié que « cette affaire est liée a un leadership entre Sunnite et Ancar ».

De l’autre coté, le porte voix de la communauté Ancar a fait savoir qu’ « il n’ya point de conflits religieux  entre communauté Ancar et sunnite à Diarrabakoko ».De ces dires, tout serait parti de l’organisation d’un spectacle programme la nuit à Diarrabakoko. Une cérémonie  qui, selon  ce dernier, les amène à faire le tour du village pour saluer certaines notabilités .Ainsi, « de passage devant la cour de l’imam  sunnite qui  précède celle de l’imam de la mosquée Sunnite.

Muni d’une Hache, il se serait rendu devant la cour de l’imam Ancar et aurait a assène  des coups sur deux motocyclette », explique le porte parole de la communauté Ancar.

C’est alors que l’imam sunnite aurait été battu « copieusement » et pourchasser jusque à dans son domicile. Dans leur détermination à le déloger par la force, « les bastonneurs » aurait fait tomber le mur et occasionné des impacts sur des ouvertures.

L’info continue sur woun-info.net

 

 

 

 

 

 

image_pdfTélécharger en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.