Bobo-Dioulasso : Une unité de production de « Koko Dunda » vient renforcée l’employabilité des femmes.

A un Mois des fêtes de fin d’années, c’est- à dire que nous sommes au Mardi 30 Novembre 2021, une équipe de la rédaction s’est déportée chez une des promotrices du pagne KOKO Dunda . Il s’agit de Sako Fatou,sise au quartier TOUNOUMA de la ville de Bobo-Dioulasso. Cette visite pleine de courtoisie vise à découvrir la chaîne de production du pagne KOKO Dunda.

Par Gwladys ZONGO 

C’est au quartier TOUNOUMA de la ville de Bobo-Dioulasso où notre équipe de la rédaction a rencontré la responsable de la production du pagne Koko Dunda, ceux-ci s’appellent  SAKO Fatou. A en croire la première responsable que nous avons trouvée, nous confirme que  les tissus sont importés de la chine et après arrangement suivit des dispositions du pagne à la volonté des teinturiers, vient la couleur et le produit fini, c’est la procédure en grossomodo que notre équipe à pu constater et confirmer  par la première responsable en la personne de SAKO Fatou.

 

Ph de le responsable de production koko dunda,SAKO FATOU

Ph de la chaine de production du pagne Koko Dunda

 

En ce qui concerne le volet teinture, l’obtention de la couleur est fonction du mélange. Alors que toutes couleurs exigent son mélange. Par conséquent, chaque couleur exige ses ingrédients.

Ce qui est important dans toute cette chaîne de production, est que seul le tissu est importé de la chine et tout le reste est conçu par nos vaillants populations.

 

Vue de la matière pour l’obtention de la teinture.

 

Pour une des employés de SAKO Fatou en la personne de Zerbo Mariam, spécialiste en couleur, travail dans cette entreprise de production de pagne Koko Dunda pendant  cinq ans. Les productions de pagne Koko Dunda tourne autour de 4ooo pagne par jour. Le prix d’un complet de  pagne  est fixé en fonction des circonstances,mais actuellement ,le prix est de 3500 f Cfa. Au total ,38 personnes sont employés dans cette unité de production de pagne Koko Dunda que nous avons visité à Tounouma, chez Sako Fatou. Et grâce à cette unité de fabrication de Koko Dunda bon nombre de familles arrivent à joindre les deux bout.Il reste maintenant à encourager la consommation local pour écouler  les productions.

L’info continue sur woun-info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.