Bobo-Dioulasso : Les manifestants dans les  rues pour exiger plus de sécurité.

Comme l’annonçait  l’opposition politique et certains leaders d’associations de la société civile, la marche du 27 Novembre 2021 n’a pas eu du succès à dans la belle cité de Sya, comme le souhaitait certains leaders d’Associations. L’objectif de cette marche était soit d’exiger le départ de la France aussi de trouver une issue pour l’insécurité. 

Par Safiatou OUEDRAOGO

Dans la matinée du samedi 27 Novembre 2021, les manifestants ont pris d’assaut des rues de la ville de Sya. Le grand marché de Bobo-Dioulasso fermé, ainsi que certaines stations services localisées aux alentours du grand marché faute de pillage. Le point de rencontre des manifestants a été la place Tiéfo Amoro. Quand les manifestants s’apprêtait à se rassemblés, la police nationale avec sa Compagnie Républicaine de Sécurité, les a dispersées  à coup de gaz lacrymogène. Et, lorsque certains se dirigeait vers le Gouvernorat, encore une autre équipe de la Police, cette fois ci, c’est la brigade anti criminalité qui, en n’un rien de temps a encore usé du gaz lacrymogène sur les manifestants qualifiés d’illégale. Pendant que certains se convergeait vers le grand marché et d’autre vers le rond point du paysan. Pas de temps à perdre, la police les poursuit toujours!

Les  manifestants de Bobo-Dioulasso n’avaient pas les mêmes intentions. Pendant que  certains manifestants à l’image de Traoré Oumar  porte parole de G33 dignité exigeaient la démission  pure et simple du Président Roch Kaboré, d’autres souhaitaient le départ de la France sur le sol Burkinabé.

Lorsque les  manifestants se sont sentis incapable de se rassembler, on assistait à toutes formes de méthodes pour barricader les éléments de la Police. Les manifestants lançaient  des pierres sur les éléments de la Police. Aussi comme méthode pour empêcher la Police, certains  manifestants ont barricadé des rues avec des pierres, d’autres quant à eux ont porté des cash nez pour diminuer l’intensité du gaz lacrymogène.

Peux à peux, aux environs de 12h, les manifestants ont commencé à rentré un a un chez eux. Et les éléments de la Police les observaient…

L’info continue sur woun-info.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.