Bobo-Dioulasso : « 725 milliards débloqués pour faire face au terrorisme »,dixit Alassane Bala Sakandé lors des 1er journées de rédevabilité.

Les journées de recevabilité de l’assemblée nationale se tiennent du  30 au 04 juillet 2021 à  la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. Ces journées de recevabilités se tiennent à Bobo-Dioulasso sous le thème : « culture de rédevabilité, un impératif pour un parlement de proximité ». L’objectif est de faire connaitre à la population Bobolaise les  missions de l’assemblée National. Tous les députés étaient présents à l’occasion de ces journées de rédevabilités Et, c’est le président de l’assemblée Nationale Alassane Bala Sakandé  qui a présidé la cérémonie.

 

 

Par ALSO

 

 

 

C’est dans la matinée de ce Jeudi 1er juillet 2021 que les journées de rédevabilités de la huitième législature a été lancée.Deux communications ont été à l’origine des échanges. Ce sont entre autre la communication de l’honorable député Achille Tapsoba, président du groupe parlementaire CDP . Puis,la seconde communication a été fait par le député Edasso Bayala, députe à l’assemblée Nationale.Tous ces communications viennent éclairer la population sur la mission et les rôles des députés au Burkina-Faso.

Et, c’est à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso que le président de l’Assemblée Nationale a donné le top de départ  des activités des  journées de redévabilités. Selon le président de l’assemblée National, il a été judicieux de délocaliser l’assemblée nationale à Bobo-dioulasso afin de rendre compte aux peuples et prendre en compte leurs préoccupations. Il faut noter que cette idée de délocalisation de l’assemblée Nationale a été voté à l’unanimités de tous les députés. Ainsi, tous les députés ont répondu présent à l’appel. Les différents groupes  parlementaires se sont présentés à l’ensemble de la population Bobolaise qui y était présent à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso. Ce sont entre autre, les députés du groupe parlementaire UPC, NTD, CDP et du groupe parlementaire RDJ composé de UNIR/PS, du MBF, du RPI ,du PDC, du CNP, de IAPR-Tiligré, du PUR, de la CSP/G3 et du PDS.

 

  

Vue des participants à l’issu des journées de rédevabilités à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso.

 

Les populations de la ville de Sya ont battu quant à eux le pavé pour prendre part à cette session parlementaire de l’assemblée nationale délocalisé à Bobo-Dioulasso à la maison de la culture. Venus dans diverses   localités de la région de Bobo-Dioulasso, ils  attendent impatiemment l’allocution de leur mandataire afin de leur soumettre des préoccupations.

Au cours des échanges,la question de l’insécurité a été posée.En réponse à cette doléance,le président de l’Assemblée Nationale,Alassane Bala Sakandé a affirmé que 725 milliards  sont débloqués pour faire face aux terrorisme.A en croire le président Alassane Bala Sakandé,la lutte contre le terrorisme est une guerre à long haleine. Et  celui-ci  a rassuré la population bobolaise que des dispositions sont prises pour assurer la sécurité des Burkinabé.Les moyens de sécurisations sont entre autres,le recrutement massif des soldats,le renforcement de l’effectif des Gendarmes,en passant par la Police et bien d’éventuel  Forces de Défenses et de Sécurités.Le président Alassane Bala Sakandé s’est penché sur  l’équipement des FDS.

Ainsi, consentir l’impôt et le contrôle de l’action gouvernementale constituent le pouvoir majeures de l’assemblée Nationale. Mais il ya une troisième fonction qui vienne se greffée à ces deux autres fonctions à savoir, le vote de la loi. Au delà de ces trois missions de l’assemblée nationale, il y’a aussi le fait que chaque député est le représentant de la nation.

Le fait que les députés exécutent le budget de l’état, c’est ce qui leur confère le rôle de la garantie de l’intérêt générale, une prérogative qui exerce à travers les enquêtes parlementaires, les questions orales ou écrites  et les missions d’informations. Aussi, tous mandats impératifs  d’un député est nul. C’est ce qui pose de nos jours un débat dans l’opinion publique. Cependant, une fois élu, le député s’émancipe  de son appartenance territoriale, partisane et électorale.

En outre,le Président de l’assemblée Nationale de la huitième,en la personne de Alassane Bala Sakandé a dédicacé un ouvrage  édité par le parlement comportant 75 discours.Le dédicace  a été  fait en présence des étudiants, des hommes de médias et des parlementaires le 3 Juillet 2021.A cette occasion le parlementarisme de développement  a été explique a tous les acteurs partisans à cette conférence. A l’issu de cette conférence,un exemplaire de l’ouvrage  a été remis a chaque député de la huitième législature ,aux enseignants chercheurs de l’université Nazi Boni.Et le responsable des étudiants a reçu un exemplaire de l’oeuvre.A l’issu de cette conférence,des promesses  ont été faits  dans le sens de la  remise de matériels à l’hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso.

 

L’info continue sur woun-info.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.