Bobo-Dioulasso : le premier Ministre s’imprègne  de l’extension du chantier de port sec et du revêtement du boulevard de Châlons-en-Champagne .

Le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a visité les chantiers des voies d’accès et d’extension du port sec et celui du boulevard de Châlons-en-Champagne à Bobo-Dioulasso. Il s’agit de constater l’état d’avancement des travaux de ces chantiers. La visite s’est effectuée  dans la matinée de ce mercredi 10 novembre 2021 en présence des autorités de la région.

 

Par K.P. Serge Sanou

 

          

C’est dans la matinée du mercredi 10 Novembre 2021, que le premier Ministre le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré  présent à Bobo-Dioulasso dans le cadre du lancement de la 17ème édition de la semaine du numérique, a profité jeter un coup d’œil sur les chantiers des voies d’accès et d’extension du port sec ainsi que celui du boulevard de Châlons-en-Champagne qui relie le rond-point  du cinquantenaire à la place de la femme en passant par la maison de la culture.

Suite à cette visite, le premier Ministre Christophe Marie Joseph Dabiré s’est dit très satisfait de l’état d’avancement des travaux. Par conséquent, il a invité les entreprises en charge d’avoir une vision de qualité au niveau des ouvrages. Cet ouvrage s’inscrit en droite ligne de la collaboration partenariat secteur public et privé, a-t-il ajouté, le Premier Ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. Notons que, l’extension du port sec a une superficie de qui  passe de 19 hectares à 41 hectares. Ce qui donne automatiquement la capacité de l’infrastructure à 350 000 tonnes avec 1,5 million de tonnes de fret annuel. Ce qui favorisera une nette amélioration des recettes Douanières autours de  110 milliards de FCFA / an.

A en croire les responsables, les travaux d’extension du port sec concernent 21 hectares à aménager et les infrastructures existantes à réhabiliter. Cet investissement d’une valeur d’environ 7 milliards de FCFA sur initiative de la chambre du commerce a été rendu possible grâce à un financement obtenu de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). Quant aux voies d’accès au port mesurant 2,2km et le boulevard de Châlons-en-Champagne qui mesure 2,5 km sont financées par l’Etat à travers le fonds spécial routier. Les taux d’exécution global des chantiers est de 61% pour un délai consommé de 82% dont 72% pour le port sec et 92% pour l’avenue Châlons-en-Champagne

L’info continue sur Woun info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.