Bobo-Dioulasso : l’« Amicale des anciens Elèves de l’école Niénéta » veut collecter 321 749 412 FCFA pour préparer les cinquante (50) ans de l’école.

Le comité d’organisation du cinquantenaire de l’école Niéneta était face aux Hommes de médias dans la soirée du Samedi 14 Aout 2021. L’objectif de cette conférence de presse était de présenter aux journalistes le document stratégique sur la préparation du cinquantenaire, la situation de mise en œuvre à la date d’aujourd’hui  et la campagne de mobilisation des ressources financières. Le comité d’organisation entend rechercher un montant  estimé à  321 749 412 FCFA pour la célébration de ce  cinquantenaire. 

 

Par Also

 

C’est dans la soirée du Samedi 14 Aout 2021 que les  anciens élèves de l’école, réunis au sein de  l’« Amicale des anciens Elèves de l’école Niénéta », ont organisé une conférence de presse. L’objectif de cette conférence de presse était de présenter aux Hommes de média le document   stratégique sur la préparation du cinquantenaire, la situation de mise en œuvre à la date d’aujourd’hui  et la campagne de mobilisation des ressources financières. Cette conférence de presse vise à porter à la population l’information de l’organisation du cinquantenaire de l’école NIENETA qui fait appelle à une forte mobilisation des ressources humaines, matérielles et financières.

 

En effet, L’école primaire publique de Niénéta à Bobo-Dioulasso a été ouverte en octobre 1971. Elle aura 50 ans en octobre 2021. Elle est présentement située dans l’arrondissement 3 de la Commune de Bobo-Dioulasso, province du Houet. Elle assure l’éducation des enfants d’au moins quatre (4) quartiers environnants à savoir : Niénéta, Colma, Dogona et Farakan.

La présente stratégie de préparation du cinquantenaire de l’école est initiée et mise en œuvre par l’Amicale des Anciens élèves de l’école dans le but d’apporter leur contribution en guise de reconnaissance à cette école qui a joué un rôle important dans leur vie.

Rappelons que, l’école primaire publique Niénéta qui a été ouverte dans une infrastructure de trois (03) salles de classes en 1971 avec trois (03) enseignants accueille de nos jours les élèves dans un environnement scolaire composé de quatre (04) écoles que sont Niénéta « A », « B », « C » et « D ». Chaque école compte six (06) classes.

Pour la rentrée scolaire 2020-2021, les effectifs des quatre (04) écoles se présentent comme suit :

  • l’école « A » : 733 élèves avec 15 enseignants,
  • l’école « B » : 652 élèves pour 15 enseignants,
  • l’école « C » : 660 élèves pour 15 enseignants,
  • et l’école « D » : 633 élèves avec 14 enseignants,
  • soit au total 2678 élèves et 59 enseignants.

Les infrastructures qui accueillent ce beau monde sont composées de : 24 salles de classes, un logement de gardien, un terrain de sport, une clôture, 06 blocs de latrines.

 

L’organisation du cinquantenaire se déroule sur une période de 14 mois marquée par des activités avant, pendant et après les festivités du cinquantenaire. Des stratégies ont été adopté  pour mobiliser l’ensemble des acteurs et partenaires de l’école afin d’assurer le succès de l’évènement.

La stratégie du cinquantenaire est financée par des fonds publics, privés et sur fonds propres des anciens élèves.

Les difficultés ne manquent pas dans cette école qui doit fêtée ses cinquante ans. Ce sont :

– des effectifs pléthoriques par classe,

  • des salles de classes vétustes,
  • des tables-bancs vétustes et insuffisants,
  • des toilettes vétustes et inadaptées pour le personnel et les jeunes filles,
  • un domaine scolaire non aménagé et pas suffisamment sécurisé.

 

 

Pour palier à ces insuffisances, l’amicale entend mener des actions de développement de l’école en relevant certains défis par signe de reconnaissance et de solidarité. Les élèves et anciens élèves entendent mobiliser l’ensemble des forces vives sensibles à la promotion d’une éducation de qualité.

Pour mener à bien la cérémonie du cinquantenaire, un comité  d’organisation a été  mise en place  en collaboration avec l’ensemble des acteurs. Ledit comité  est composé de six(06) commissions qui  sont :

  • la commission travaux d’aménagement, de construction et d’équipement,
  • la commission finances,
  • la commission organisation et mobilisation,
  • la commission décorations et récompenses,
  • la commission sport et loisirs,
  • la commission communication et relations publiques.

 

  • Le budget estimatif des actions du cinquantenaire est de 321 749 412 F CFA réparti comme suit : prévisions des ressources :

– fonds propres : 48 050 000 F CFA

– financement attendu des partenaires : 273 699 412 F CFA

  • prévisions des dépenses :

– pilotage des activités et communication : 9 600 000 F CFA

– organisation des activités festives : 5 000 000 F CFA

– investissements et acquisitions de matériels : 307 149 412 F CFA.

  • Les objectifs d’investissements sont : construire une cinquième école de 06 classes avec magasin dans la cour de l’école Niénéta ;
  • construire quatre (04) hangars à côté des salles de classes ;
  • construire 04 blocs de latrines à 06 cabines et démolir les anciennes latrines ;
  • construire un monument du cinquantenaire ;
  • aménager le terrain de sport de l’école ;
  • réfectionner les salles de classes des 04 écoles du bloc ;
  • réfectionner le mur de clôture de la cour de l’école ;
  • planter et protéger 50 arbres et des fleurs dans la cour de l’école ;
  • acquérir et fixer 02 portails et 02 portions d’entrée de l’école ;
  • acquérir 500 tables-bancs au profit de l’école ;
  • acquérir et installer 30 poubelles fixes pivotantes dans la cour de l’école ;
  • proposer dix (10) enseignants (anciens et en service) à la décoration auprès de la Grande Chancellerie des Ordres Burkinabè, du MENAPLN, du Gouvernorat et de la Mairie de Bobo-Dioulasso ;
  • organiser une cérémonie de récompenses des acteurs de l’école ;
  • organiser les journées festives du cinquantenaire ;
  • organiser une cérémonie de célébration du cinquantenaire ;
  • organiser une soirée dansante retro ;
  • organiser un match de football entre anciens élèves ;
  • organiser des journées de prières dans les mosquées et églises .                                                                                        Apres des communications s’en est suivit des débats  avec les journalistes.Des éclaircissements ont été faits la question du thème a aussi été au cœur des échanges.

 

L’info continue sur woun-info.net.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.