Banfora : Cérémonie officielle d’ouverture de la Banque Agricole du Faso BADF dans le chef lieu de la région des cascades.

La Banque Agricole du Faso a ouvert officiellement ses portes dans la cité du paysan Noir. L’objectif de l’implantation de cette agence du BADF dans les cascades est d’être accessible à tous ses clients. La cérémonie a eu lieu ce vendredi 3 décembre 2021 en présence des personnalités de la région.

Par Adama TRAORE Correspondant Wouninfo.net

 

  La Banque Agricole du Faso  BADF se veut être une banque proche de ses clients, accessible à tous avec pour objectif majeure : la satisfaction de leurs besoins. Cela s’explique par l’extension de son réseau à savoir cinq  agences dont deux à Ouagadougou, 1 à Bobo-Dioulasso, à Dédougou et à Houndé, deux ans après son ouverture au Burkina Faso. Représentée à cette cérémonie officielle par son Directeur du Cabinet Monsieur Adama Bakanhaye HEMA, l’Honorable Député-maire de Banfora Aboubakar HEMA a tenu dans son message à souhaiter la bienvenue à la BADF à Banfora, inviter la population de Banfora et des Cascades à venir ouvrir son compte et à inviter également la Banque Agricole du Faso à mettre l’accent sur le financement des activités économiques de la région des Cascades.

 

Ph du Maire Député de Banfora, Abdoulaye HEMA

 

La Banque Agricole du Faso se veut être une clé pour faciliter l’accès des acteurs du secteur agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique au financement. Pour étayer ses propos, Monsieur Daouda SIMBORO, Directeur General de la BADF l’exprime en ces termes : « la BADF a à cœur le financement de l’agriculture mais aussi le financement de toutes les activités concourant à l’essor de l’économie burkinabè au taux   de 5%. Depuis son lancement en mars 2019, la BADF a accordé plusieurs dizaines de milliards de crédits à l’économie nationale ».

Ph de l’agence BADF Banfora

    

     Mais les perspectives ne manquent pas. Et, selon le Directeur Général de ladite banque, Monsieur Daouda SIMBORO, la BADF envisage ouvrir ses portes aux populations des villes de Diébougou, Kaya et Bagré d’ici la fin de cette année et pour les années à venir elle envisage être représentée dans chacune des 13 régions du Burkina.

La stratégie de développement de notre pays repose essentiellement sur le secteur de l’agriculture qui regorge d’énormes potentialités dont l’exploitation rationnelle pourrait nous sortir de la pauvreté. Malheureusement nous constatons que seulement une minorité des producteurs bénéficient de crédits bancaires avec 3,5 % des financements bancaires alloues au monde rural.

 

Ph de famille lors de l’ouverture de cette agence à Banfora.

Quelle fierté pour ces producteurs que cette banque soit le fruit de l’expertise nationale avec des capitaux exclusivement burkinabè.

L’info continue sur woun-info.net

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.