Au Mali : Bamako veut dialoguer avec des groupes terroristes.

    Le Haut représentant du président Ibrahim Boubacar Keïta pour le centre, Dioncounda Traoré, a annoncé avoir mandaté des émissaires pour entamer des discussions avec des groupes terroristes. Une décision clivante, que Bamako justifie notamment par le fait que son allié, la France, en ferait tout autant lorsqu’il s’agit de libérer des otages. Une affirmation que la France réfute officiellement. selons des sources internationale.

L’info continue sur woun info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.