Assainissement dans la ville de Bobo : les  caniveaux transformés en poubelles des bobolais

    La saison pluvieuse s’annonce tant bien que mal dans la belle cité de Sya. Même si cela constitue une bonne nouvelle pour tous, il n’est pas rare de constater le mauvais état dans lequel se trouvent les ouvrages d’assainissement d’eau pluviale. Communément appelés caniveaux, ils se trouvent dans un état pitoyable débordant de déchets publics de tout genre, et d’eau puantes ou pullulent de nombreuses moustiques. Ces ouvrages qui devraient permettre et faciliter le drainage facile des eaux pluviales sont transformés en tout autre chose. La question que l’on pourrait se poser est de savoir si la population bobolaise ignore les conséquences désastreuses de cette situation ou alors c’est par pure ignorance qu’elle pose souvent certains actes.

 

Par  Murielle Ouédraogo

 

 

Quelques jours après les premières pluies que la ville de Sya a connue dernièrement, en sillonnant la cité, le constat fut très amère de constater l’état dans lequel se trouve les ouvrages d’assainissement communément appelés caniveaux. Force est de constater que  ces caniveaux sont remplis de déchets de toute sorte. Des sachets en passant par des eaux puantes et infestes ou du sable empêchant de ce pas l’écoulement des eaux pluviales. Le rôle premier des caniveaux est de faciliter l’écoulement des eaux pluviales pour éviter surtout les inondations qui sont d’ailleurs très fréquentes à Bobo-Dioulasso. Malheureusement le constat est tout autre chose. Ces infrastructures sont détournées à d’autres fins. La question qui titille est de savoir d’où proviennent toutes ces ordures ? Qui les jettent ? Et pourquoi poser de tels actes malgré les séances de sensibilisations sur l’importance de ces caniveaux qui ont été déjà faites ? Pour en savoir d’avantages, nous avons tendu notre micro à certains usagers de la ville. Malheureusement aucune information fiable n’est sortie de là, dès que les présentations d’usage ont été faites. Craignant que nous allions les dénoncer aux autorités, toutes les personnes que nous avons pu toucher ont presque refusé de prêter attention à nos questions. D’autres avec la peur d’être dénoncés ont fait mine de rien comprendre à ce que l’on leur dit, certains ont carrément ou presque fuis les échanges.

Ph des déchets plastiques  déversés dans les canaux d’eau.

Il faut noter que ces gens  visiblement  de par leur activité produisent des déchets car  ne disposant pas  cependant  de poubelles pour les déchets qu’ils produisent. A tel enseigne, que l’on se demande vraiment si ces derniers prennent conscience de l’impact de leur comportement sur la nature mais également sur les infrastructures déjà réalisées à leur profit. Le constat sur le terrain est vraiment très triste, si ce ne sont pas des ordures qui sont amassées et convergées directement dans les caniveaux, ce sont des caniveaux transformés en dépotoirs d’ordure, ou encore du sable étalé à même sur ces caniveaux bouchant au passage ces trous devant permettre l’écoulement des eaux pluviales. Comment peut-on expliquer une telle situation ? Et ce qui est encore plus grave, les gens semblent être indifférents faceà cette situation. Tel est le constat que nous avons pu faire sur le terrain dans certains quartiers tels que Belle-ville, le secteur Accart-ville etc… Une chose est sure, il  faut  qu’on fasse des efforts pour prévenir des catastrophes s et bientôt c’est la saison des pluies, nous aurons encore des inondations encore plus nocives que les années antérieures.

L’info continue sur woun-info.net

image_pdfTélécharger en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.