le dossier d’extradition de François Compaoré : Un témoignage qui crée des gorges chaudes.

Selon  Me Paul Kéré l’extradition de francois compaoré est qualifie de « fausses informations » répandues par le gouvernement sur la demande d’extradition de François Compaoré, désigné comme le principal accusé dans l’assassinat de Norbert Zongo, le 13 décembre 1998. Une procédure d’extradition qui serait même aujourd’hui « galvaudée par un faux témoignage » soutient Me Kéré.

En raison même des fausses informations distillées ça et là à travers les médias sur la demande d’extradition du Gouvernement burkinabè, il est vraiment nécessaire d’éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur la procédure d’extradition initiée à l’égard de Monsieur Paul François COMPAORE, laquelle procédure d’extradition est aujourd’hui galvaudée par un faux témoignage aussi capital que déterminant d’un certain Monsieur Didas Rodrigue YAMEOGO.

Il convient de constater qu’un tel faux témoignage ne peut que conduire, dans un Etat « normal » de droit qu’à l’annulation pure et simple d’une telle procédure d’instruction et celle subséquente d’extradition, elle-même viciée par ce faux témoignage qui constitue l’ossature principale des poursuites infondées engagées contre Monsieur Paul François COMPAORE.

Selon une source du Journal lefaso.net

L’info continue sur woun info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l'actualité

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Woun-info.net will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.